Concentration continue par évaporation double effet à deux étages de pression

1èr étage : pression atmosphérique

2ème étage : sous vide


CARACTERISTIQUES GENERALES


  • Cuve d’alimentation.
  • Pompe à débit variable.
  • 2 évaporateurs calandre verre, bougie inox.
  • Réfrigérant en inox.
  • 2 cyclones verre.
  • Électrovanne régulation de niveau.
  • Condenseur calandre verre, serpentin inox.
  • 2 recettes verre, graduées.
  • Pompe à vide à membrane PTFE.
  • Électrovanne sur circuit de vapeur.

 Instrumentation

  • Sondes de température Pt100Ω.
  • Débitmètre à flotteur
  • Vacuomètre.
  • Manomètre.
  • Détecteur de niveau.

 

Dim : 210 x 90 x 230 cm – 200 kg
Châssis tubulaire 40 x 40mm

 

Télécharger la fiche

L’opération unitaire

L’évaporation a pour objet la vaporisation du solvant afin d’enrichir la solution en soluté.

En fin d’opération, on récupère ce qu’on appelle le concentrât.

L’évaporateur classique est chauffé par de la vapeur qui se condense et transmet de la chaleur à la solution à évaporer.

Celle ci, en ébullition, émet à son tour de la vapeur qui peut soit être :

– Condensée dans un condenseur : simple effet.

– Utilisée au chauffage d’un autre évaporateur : multiple effet.

On peut ainsi théoriquement associer un grand nombre d’évaporateurs.

Dans l’industrie, l’évaporation est utilisée pour :

– Obtenir du sucre cristallisé, du lait concentré, des concentrés de jus de fruits, de la pâte à papier.

 

Visualisation des différentes étapes du procédé

Évaporation et phénomène de grimpage

Séparation d’un mélange liquide/vapeur dans un cyclone

Condensation

 

Choix des conditions opératoires avec influence sur le procédé

Pression

Débit d’alimentation

Débit vapeur

Configuration simple ou double effet

 

Suivi du procédé

Bilan thermique et matière

Évaluation de l’efficacité de l’évaporation