Montrer les différentes étapes du traitement des eaux usées à travers la reproduction d’un procédé par boues activées, dans un système automatisé

Réalisation d’un traitement biologique dans des conditions réelles; fonctionnement sur plusieurs jours

Unité nécessitant un suivi régulier


CARACTERISTIQUES GENERALES


  • Cuve, 200 L en PE. Couvercle amovible, vanne de vidange et détecteur de niveau.
  • Bassin d’anoxie, 18 L, couvercle démontable, trois piquages pour mesure de pH, oxygène dissous et redox.
  • Bassin aérobie, 60 L, deux piquages pour mesure d’oxygène dissous et sonde pH ou redox. Cuve équipée de deux niveaux de débordement.
  • Clarificateur, 30 L, moteur d’agitation et mobile à pales raclantes, vanne de vidange, évacuation par trop plein avec vanne de prise d’échantillon.

Instrumentation

  • Transmetteur de débit.
  • Débitmètre à air.
  • Sonde de pH, gaine PVC.
  • Sonde de Redox, gaine PVC.
  • Sonde d’oxygène dissous, gaine PVC.

 

Dim : 280 x 80 x 200cm – 250 kg
Châssis tubulaire en inox 40 x 40mm

 

Télécharger la fiche

Traitement biologique par boues activées :

Ce procédé met en œuvre un réacteur aéré où se développent des populations de micro-organismes ayant en charge la dégradation des polluants organiques dissous (DCO, DBO5).

Ce réacteur est couplé à un clarificateur permettant la séparation physique de l’effluent traité et de la biomasse par décantation.

Le traitement des composés azotés (nitrates) est possible par l’aménagement dans le bassin aéré de plages d’anoxie (absence d’aération) ou par la mise en place d’un bassin d’anoxie (non aéré) en amont.

 

Étude du procédé d’épuration des eaux usées

Aérobie stricte

Aérobie et anoxie

  • Par syncopage de l’aération
  • En bassins séparés

 

Conduite du procédé d’épuration des eaux usées dit de boues activées

Suivi du procédé

Recherche des conditions optimales du traitement

 

Automatisation

Gestion des alarmes et du recyclage des boues

Régulation pH et O2

Production d’eau polluée